Thérapie positive et de pleine conscience.

Ces séances individuelles de 50 minutes visent à changer notre regard sur nous-même, et notre environnement, de manière concrète et précise.

L'approche thérapeutique a pour objectif de contrebalancer nos faiblesses par la découverte et l'utilisation de nos forces, et de nous aider à agir face aux défis de la vie, d'une façon équilibrée, volontaire, et positive.

Les séances mettent particulièrement l'accent sur la construction et le renforcement de l'estime de soi, et la lutte contre le stress. Elles débutent et s'achèvent par une méditation ou une séance de relaxation, et sont constituées d'exercices et de mises en situation pratiques.

Des questions et des propositions d'applications concrètes sont données entre 2 séances pour explorer et approfondir le travail effectué.

 

Les séances ont lieu habituellement via Skype, ou en présence à Montpellier. Le protocole des séances est basé sur les travaux des Dr Martin Seligman et Rashid Tayyab, spécialistes mondiaux de la psychologie positive.

Tarif : 70 euros.

Réduit : 60 euros (personnes ayant déjà participé à 6 jours de stage et plus).

On a coutume de dire que l'on a ce que l'on mérite. Il serait plus juste de dire que l'on a ce qu'on est capable de voir, et d'apprécier.

Nous passons l'essentiel de notre vie en pilote automatique, passant d'une activité à l'autre. Nous sommes souvent débordés, stressés, nous n'avons pas le temps...

Quand nous acquérons une chose, souvent nous nous lassons vite, et passons à la suivante. Qu'il s'agisse d'un portable, d'un vêtement, ou d'une voiture, notre courbe de satisfaction décroît très vite... Et ce qui était un joli cadeau, devient très vite un objet usuel que nous ne remarquons plus. 

Quand nous avons enfin la promotion au travail, dont nous rêvions, ou qui nous a fait tant stressé, le même phénomène se produit : nous nous habituons très vite à ce nouveau revenu, ou à cette nouvelle position, et nous pensons que nous ne serons satisfaits que si nous avons encore plus. Mais ce moment est toujours reporté dans le futur...

Tant que nous restons dans cet état d'esprit, nous sommes toujours plongés dans l'insatisfaction, l'attente d'un jour meilleur, et le stress d'un lendemain inconnu, qui pourrait nous "voler" tous les efforts que nous avons accompli.

Malheureusement, notre esprit ne se borne pas à cette "adaptation hédonique", qui est le fait de s'habituer très vite à toute nouveauté, de se lasser, et de passer au désir suivant... Avec un goût d'insatisfaction quasi permanent dans la bouche.

Une partie des séances porte sur la découverte et l'utilisation de 24 forces, que nous possédons tous à des degrés divers.

Un test pour connaître vos forces principales :

En français: http://www.psychomedia.qc.ca/tests/inventaire-des-forces-de-caractere

Test original en anglais:

 https://www.authentichappiness.sas.upenn.edu/testcenter (choisir le test "VIA survey of characters strenghts")

L'objectif n'est pas de supprimer toutes les émotions négatives. La colère, le stress, ou même la culpabilité, peuvent être utiles.

Notre esprit est également le résultat de millénaires d'évolution jusqu'à l'homme actuel, l'homo sapiens moderne. Nos ancêtres ont dû survivre dans un milieu très hostile, ce qui a laissé des traces. Aujourd'hui encore, nous portons l'empreinte de ces hommes pour qui, la peur, l'angoisse, ou le stress, étaient des émotions utiles pour survivre. 

Toutefois, même dans nos sociétés, toutes les émotions négatives ne sont pas inutiles. La colère peut être un moteur pour lutter contre une injustice dont nous sommes victime. Etre stressé peut nous pousser à nous surpasser dans un projet. Et même un sentiment aussi pénible que la culpabilité, peut parfois nous rendre plus sensible et protecteur envers les autres (imaginez le monde actuel si chacun pouvait agir sans culpabilité...).

Ce qui compte vraiment, c'est le ratio entre nos émotions positives, et nos émotions négatives. Notre objectif n'est pas d'être un pantin béat, mais nous voulons pouvoir apprécier plus souvent la vie, cesser de ruminer, nous dévaloriser, stresser à tout bout de champ... Etre en accord avec nous-même, et trouver notre juste équilibre. 

La thérapie comprend la mise en place d'un plan sur 3 mois avec des objectifs concrets, précis, intégrables dans votre vie quotidienne, et en accord avec vos valeurs.

Pour parvenir à ce plan, on utilise la visualisation guidée.

Exemple de plan : 

Changement souhaité : réduire le stress/être plus relaxé.

Objectifs :

  • Je vais pratiquer quotidiennement la méditation à 7h15 tous les matins en semaine, pendant 10 minutes.

  • Je vais intégrer volontairement des moments où je ne fais rien dans ma journée; j'irai marcher 20 minutes lors de ma pause-déjeuner, tous les jours.

  • Je vais diner avec un-e ami-e tous les jeudis, et j'éteindrai mon portable.

  • Je vais éliminer au moins une chose qui me distrait, et m’empêche d’être concentré-e et productif, au moins une fois par jour (réseaux sociaux, pause cigarette...)

  • Je vais prendre du temps pour jouer/faire quelque chose que j’aime vraiment, tous les samedi de 14h à 17h quand mes enfants sont au foot (jouer à un jeu vidéo, aller au ciné, lire, flâner en ville...).

Quelques livres accessibles pour en savoir plus sur la psychologie positive et la thérapie positive :

- sur l'adaptation hédonique (et un bon ouvrage d'introduction) : Sonja Lyubomirsky, Comment être heureux... et le rester, Flammarion.

- un autre bon ouvrage d'introduction : Daniel Todd Gilbert, Et si le bonheur vous tombait dessus, Robert Laffont.

- sur le ratio idéal entre émotions positives et négatives : Barbara Frederickson, Positivity.

- sur l'utilité des émotions négatives : T. Kashdan & R. Diener The upside of your darkside.

Cendrine Escallier

06 62 71 86 25

  • White Facebook Icon

Académie de méditation

sur Facebook