Je réussis à combattre mes idées négatives

June 24, 2019

 

Ce court article est un exemple de pratique issu de la psychologie positive, publié sur Instagram.

 

Je n’y arriverai jamais, je suis nul, je n’aurai pas le temps, je n’ai pas le niveau…

 

Nous avons tous cette petite voix en nous, qui vient parfois nous troubler, nous user, nous dire que nous ne sommes pas assez ceci ou cela… A certains moments elle se tait, à d’autres elle nous empêche de dormir, elle nous donne un sentiment d’impuissance, ou nous rend apathiques, tristes, ou même désespérés.

 

En séance de coaching positif, ou en stage, nous utilisons plusieurs méthodes pour lutter contre cette petite voix. L’une d’elle est de combattre les idées négatives en faisant appel à notre mémoire.

 

 

Par exemple il y a quelques temps, je travaillais sur un projet d’écriture. J’avais beaucoup d’idées, mais au moment de les remettre en ordre, et de vraiment commencer à écrire, je me suis sentie complètement dépassée. J’avais l’impression que je n’y arriverai jamais, que j’avais choisi un sujet trop vaste pour moi, que je n’avais pas la capacité de le faire, que ce ne serait pas intéressant…

 

Un ami m’a rappelé comment je m’étais comportée la dernière fois que j’avais été confrontée à ce problème. J’avais eu le même comportement ! J’avais bien préparé, puis, juste avant de commencer à rédiger, j’avais paniqué, et pensé que je n’y arriverai jamais. Mais j’avais persévéré, et finalement j’avais été très contente de mon travail après-coup.

 

J’ai réalisé que ces pensées négatives n’étaient pas liées au résultat possible de mon travail, mais que c’était ma façon de fonctionner dans cette situation précise. En fait, c’est la façon qu’a mon esprit de dire : « c’est un travail ou une situation vraiment difficile, qui me demande beaucoup ». Mais si je réfléchis à mes expériences passées, je sais qu’en persévérant, je réussirai à le faire, et je serai satisfaite du résultat.

 

 

Si vous avez des pensées négatives en ce moment, essayez de réfléchir à une situation identique ou proche qui s’est déjà produite : comment avez-vous réagi ? Quel est votre comportement type dans ce genre de situation ? Comment s’est résolue la situation ? Rappelez-vous que votre comportement n’est pas lié au résultat, qu’il ne signifie pas que vous allez échouer ou mal-faire : c’est votre façon de dire « c’est vraiment dur ». C’est vraiment dur, mais je continue : les émotions négatives peuvent mener à des expériences positives. 

 

Cendrine Escallier

www.academiedemeditation.com

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Ecouter "Mort et renaissance du moi" (yoga nidra méditation guidée)

October 6, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents